Plateformes Sous Régionales

Plateformes sous régionales transfrontalières d’Afrique Centrale

Trois grandes plateformes transfrontalières ont été créées en Afrique Centrale, en la faveur du Projet  “Des plateformes de partenariats pour développer et diffuser des innovations en vue d’améliorer durablement les filières bananes et plantains en Afrique  (FSTP-UE, 2009-2012)”. Il s’agit d’un dispositif régional dont l’aire géographique recouvre les trois grands bassins hydrauliques Ntem, Congo et Oubangui, qui sont par ailleurs de grands bassins de production agricole de la région. Dans chaque bassin, une zone a été choisie pour abriter le dispositif pilote. A partir de chaque zone pilote les plateformes se sont étendues progressivement aux zones de production à l’intérieur de chaque pays en fonction des contraintes locales. Chaque plateforme régionale fonctionne selon le modèle indiqué dans la figure ci-dessous.

Le CARBAP est l’organe facilitation. La gestion de la plateforme proprement dite est assurée par un Comité de pilotage (ou de gestion) multi-acteur qui valide le programme d’activités ainsi que le budget, et définit les activités prioritaires en fonction des moyens disponibles. Chaque plateforme a un animateur/facilitateur qui assure le secrétariat du Comité de Pilotage (CP) et assure aussi le relais avec la coordination régionale et les autres membres de la plateforme, d’une part, et facilite les échanges et le dialogue entre les membres de la plateforme d’autre part.

Les partenaires sont les institutions de recherche ou les centres techniques agricoles, les organismes d’appui au développement agricole publics, les Organisations non gouvernementales (ONG), de développement rural ou agricole, les organisations professionnelles telles les groupements, coopératives et organisations de producteurs, de transformateurs, de commercialisation, les coordination nationale des organisations paysannes (CNOP).